NL FR EN

Hakuna ma-data!
Brightfish mesure et sait qui vous touchez avec votre campagne au cinéma.

Films et marketing ?

Fan de cinéma et de chiffres ? Parfait, nous aussi. Voilà pourquoi nous lançons Novak, une nouvelle façon de recueillir des informations hyper détaillées sur le profil des cinéspectateurs en Belgique.

Sur 10 000 répondants, nous interviewons hebdomadairement 1 000 cinéspectacteurs belges qui se sont rendus au cinéma durant les 7 derniers jours. Nous pouvons mesurer ainsi chaque semaine quels sont les films regardés par les différents groupes cibles.

Et cela donne parfois des résultats surprenants ! Il s'avère notamment que les filles de plus de 16 ans aiment autant regarder un film d'horreur comme « IT » que « Le Roi Lion ». Nous savons également que l’âge moyen du cinéspectateur de « Once Upon a Time In Hollywood » est de 40 ans.

Cette collecte d’informations hyper détaillées vous permet donc de savoir à qui s'adresse réellement votre campagne.

Du ciblage marketing vous dites ? Le cinéma aussi est dans le coup !

Grâce à notre expertise croissante et notre analyse hyper poussée, nous pourrons bientôt connaître à l’avance le profil de chaque cinéspectateur. De cette façon, vous pourriez être sûr que vous toucherez efficacement votre groupe cible. Et avec « James Bond », « Mulan » et « Bad Boys For Life », nous pouvons déjà assurer pas mal de blockbusters pour 2020.

Curieux de découvrir quels films correspondent à votre groupe cible ?

Monkey See,
Monkey Do.

Comment fonctionne l’effet caméléon ?

Regarder un film ensemble au cinéma accroît l'attention. Et si vous le regardez avec des amis ou des proches, l'attention est encore plus forte. Comment expliquer ce phénomène étrange ? Et comment le transformer en avantage pour un annonceur ?

Nous aimerions partager avec vous le white paper « Monkey See, Monkey Do. How watching entertainment together with people you love increases the impact of advertising." du professeur Jelle Demanet, chercheur chez Profacts et affilié à l'UGent. Dans ce white paper, il examine avec un regard objectif comment l'effet caméléon opère et comment l'ocytocine agit sur votre cerveau et votre message publicitaire.

Connaître le nombre de personnes qui voient votre spot ? Vous pouvez maintenant le mesurer.

OTS?
Viewability?
Buying eyeballs?

Combien de temps les consommateurs regardent-ils mon spot ? En tant qu’annonceur, c’est évidemment ce que vous vous demandez. Mais comment pouvez-vous maintenant connaître le véritable temps de vision dont votre spot bénéficie ? Ce n’était pas possible jusqu’à aujourd’hui.

Avec les chercheurs de Profacts et de Lumen, Brightfish a trouvé une manière de mesurer les vues effectives sur différents médias. Et cela grâce à une combinaison unique de data sets et d’eye-tracking. Est-ce que quelqu’un regarde vraiment l’écran ? Combien de temps exactement ? Nous avons à ce propos des chiffres transparents.

Où votre place commerciale profite-t-elle le plus?

cinema

Cinéma

85%

effective views

Télévision

23,1%

effective views

web

Internet

1,4%

effective views

Les spots au cinéma bénéficient de 85% de l’attention

Les résultats sautent littéralement aux yeux. Une annonce en ligne est en moyenne réellement vue à hauteur de 1,4%, un spot à la TV 23,1% et un spot au cinéma score à pas moins de 85 %. Sans détourner le regard. Nous avons encore d’autres chiffres impressionnants qui méritent un coup d’œil. La recherche complète est à télécharger ici.

Profitez de plus d’attention effective/euro

Vous pensez évidemment qu’un public au cinéma regarde plus attentivement. Confortablement assis dans la pénombre. Mais que cela me coûte beaucoup plus en tant qu’annonceur...

Plus maintenant. Transposé en attention/euro, le cinéma est beaucoup plus rentable. Pour 1000 contacts au cinéma, 1 seconde d’attention effective coûte 2,6€. À la TV, cela monte à 3,1€ et en ligne cela passe même à 62,6€.

Nous appelons ça « attention CPM » ou aCPM. Le coût pour une seconde effective d’attention pour 1000 contacts. Vous pouvez en lire plus à ce sujet dans le white paper.

Télécharger notre conclusions

Combien d’attention effective aurai-je pour mon argent ? Calculez-le ici.

Faites le test vous-même. Nous vous offrons la possibilité de comparer les prix. Il suffit de sélectionner votre groupe cible et notre outil vous donne immédiatement un aperçu des prix par média. Vous recevez des réductions si vous annoncez quelque part ? Pas de problème, nous en avons aussi tenu compte ! Souhaitez-vous calculer l' aCPM de votre groupe cible spécifique ? Contactez-nous!

Target group
CalculationTvPrintOnlineCinema
Brut CPM 21€ 25€ 13€ 67€
Reduction Brut>Net % % % %
Net CPM 21€ 25€ 13€ 67€
How much you pay for real attention:
Brut aCPM 3€ 16.7€ 44.2€ 2.6€
Net aCPM 3€ 16.7€ 44.2€ 2.6€

CPM
CPM signifie "Coût par Mile" où le M désigne le chiffre romain pour Mille. Coût par mille est une valeur standard utilisée pour exprimer un coût spécifique pour atteindre 1.000 contacts.

aCPM
aCPM signifie «Coût d'attention pour mille» ou coût d'une seconde d'attention effective pour mille.

aCPM est un résultat réaliste pour savoir combien de temps une annonce a été vue et quel en est le coût. Par exemple: pour 1.000 contacts au cinéma, 1 seconde d’attention effective coûte 2,6 euros.

Fixez immédiatement un rendez-vous pour une présentation de tous nos chiffres impressionnants

Brightfish et vous. One on one. La méthode de tracking, les résultats, les insights et l’outil de calcul. Le tout expliqué en détail rien que pour vous.

Fixez un rendez-vous